Un dojo flambant neuf

Finies les petites misères d’une année passée à «camper» tant bien que mal dans la salle des fêtes, en attendant que les travaux s’achèvent. La présidente Nadine Fournac dit sa joie de voir enfin réalisé le rêve de plusieurs présidents, dont deux étaient présents, Richard Bruneau et Olivier Lorente, d’avoir des locaux adaptés. C’est donc en présence de Josiane Chevalier, préfète de Tarn ; de Cathy Fleury, une des championnes françaises les plus titrées, à la fois championne du monde et championne olympique aux jeux de Barcelone en 1992 ; de Marlène Bruneau, championne de France entreprises pour la seconde fois ; de Laurent Vandendriessche, vice-président du conseil général délégué aux sports ; de Pascal Néel, président de Tarn et Dadou ; de Maryline Lherm, conseillère générale, et de Jean Tkaczuk, maire de Lisle, qu’ils ont pu admirer le nouvel équipement sportif avec ses 200 m2 de surface praticable, ses vestiaires-douches, bureau-cuisine, isolés et climatisés. Un projet conduit par la municipalité de Lisle, d’un coût d’environ 380 000 €, subventionné à 50 % par l’État, la région, le département, TED et le Centre national pour le développement du sport.

Il est localisé contre la salle Salvet, sur le 4e côté de la cour de l’école élémentaire Galilée. Les premiers à fouler le nouveau tatami furent Stéphane Bega et Grégory Marques qui présentèrent une impressionnante démonstration de judo kata sous le portrait du maître fondateur de la discipline Jigoro Kano.On ne peut que souhaiter longue vie à la nouvelle salle et bonne pratique aux adhérents dans le droit fil des valeurs et des règles de cet art martial qu’est le judo.

Lisle-sur-Tarn. Un dojo flambant neuf / © La Dépêche
Lisle-sur-Tarn. Un dojo flambant neuf / © La Dépêche

Article publié dans La Dépêche le 13/07/2013

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.