Pour un Grand Lisle Rassemblé

Jugement du TRIBUNAL ADMINISTRATIF de Toulouse relatif à l’opération de Rénovation du Monument aux morts de LISLE sur Tarn en 2020-2022

Le Tribunal Administratif de Toulouse a mis fin à la procédure juridique en cours sur la régularité de l’opération. Voici le communiqué des élus de l’opposition qui a tenu à rapporter la chose, en s’en tenant au plus près des faits et en dehors de tout cri de soi-disant victoire comme on a pu le voir dans une certaine récente publication … D’autant que tout cela témoigne d’une défaillance majeure dans la vie Lisloise, à savoir l’impossibilité, malgré tous les efforts possibles, d’avoir un DIALOGUE CALME et SEREIN oh combien souhaitable en démocratie, entre les différentes parties =>

« Quand on en est contraint à casser sa TIRE-LIRE pour que soit respectée la DEMOCRATIE ! »

Des travaux relatifs aux Monument aux Morts ont été réalisés par la Mairie de LISLE SUR TARN, aux abords de l’Église notre Dame de la Jonquière, à partir de décembre 2020 et ce, en dépit des codes du PATRIMOINE et de L’URBANISME (travaux sur un monument dans le périmètre de 500m d’un site classé historique) mais aussi du code de L’ENVIRONNEMENT (abattage d’arbres alignés). Les conseillers municipaux de l’opposition, l’association environnementale APIFERA et LISLE JE T’AIME, refusant la politique du fait accompli, se sont donc mobilisés et ont demandé aux élus de la majorité de régulariser ce dossier. Face à l’ABSENCE de REPONSE de la MAIRIE QUI AURAIT PU STOPPER LA LE PROCESSUS, ils ont été réduits à L’EXTREMITE de saisir le Tribunal administratif de TOULOUSE. La Mairie qui s’est attachée les services d’un Cabinet spécialisé dans le droit de l’urbanisme a finalement pris (plus de 11 mois plus tard parfois), des MESURES de REGULARISATION de son projet. Les requérants (élus de l’opposition et associations plaignantes) au VU de ces MESURES DE REGULARISATION, se sont désistés de leurs recours et le TRIBUNAL ADMINISTRATIF A PRIS ACTE QU’IL N’Y AVAIT PAS LIEU A STATUER sur cette demande de régularisation enfin satisfaite. Que de temps et d’argent perdu pour les élus de l’opposition d’abord et pour la Mairie aussi ! 

Demande de la Mairie de remboursement des frais de procedure: REJETÉE.

 Demande des plaignants de remboursement des frais de procedure: REJETÉE aussi .