Déménagement du musée Raymond LAFAGE

Le MUSÉE de la commune : 2 millions d’euros pour un enterrement

La majorité municipale souhaite de façon non fondée, déplacer le musée Raymond Lafage actuel hors de son site historique, vers la place Saissac, à côté de la salle des fêtes, malgré une pétition qui, à l’automne 2017, avait recueilli 460 signatures de personnes opposées à l’abandon du Musée actuel.

Abandonner le Musée actuel c’est jeter aux oubliettes un patrimoine qui a bénéficié au long des années d’un investissement financier et humain continu. Les élus de la majorité accélèrent même le processus, animés par leur volonté de passer en force et dans la précipitation. Leur projet est
infondé. Il a été monté sans concertation, ni co-construction, et justifié par des soi-disant économies par la mutualisation d’un ascenseur dans le futur bâtiment. Ce projet reste aujourd’hui bancal et fragile. Il diminue les surfaces au sol passant de 360 m2 à 130 m2. Il est selon nous beaucoup trop cher: 2.3 millions d’euros inscrits au budget en novembre 2019.

Nous sommes tous concernés et devons être mobilisés pour
STOPPER ce PROJET et maintenir le musée de la ville sur son site historique.

Découvrez le projet voté en 2011,

pour la réhabilitation du Musée de Lisle.  Il s’agissait de repenser l’organisation du musée Raymond Lafage dans un nouveau cadre d’organisation du territoire, lié notamment à la Communauté de Communes Tarn et Dadou et au Pays Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadou. La municipalité de l’époque, animée par une volonté de modernisation du musée Raymond Lafage, ancien musée cantonal créé en 1890, devenu municipal en 1952, avait souhaité mener une réflexion générale autour de ce musée pour lui redonner une spécificité , d’assurer ses missions d’un Musée de France et organiser l’offre culturelle en regard des offres proposées dans le canton et dans les villes proches comme Albi et Toulouse.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour ouvrir et lire le rapport d’aménagement complet tel que voté en 2011: